Poser un parquet soi-même ou faire poser par un professionnel ?

Sommaire

Please install and activate TablePress plugin to work this widget.

Besoin d'un devis ?

Vous souhaitez obtenun devis en ligne ? Découvrez notre simulateur de devis. 

Avant d’acheter, vous devez déterminer si vous allez poser le parquet vous-même ou le faire poser. Lors de votre décision, vous devez absolument tenir compte du fait que tous les revêtements de sol ne sont pas adaptés à la pose par les particuliers. Par exemple, la pose collée d’un parquet massif doit être confiée à un professionnel.

Les coûts supplémentaires sont un facteur à prendre en compte, en plus de l’achat du revêtement de sol. La pose par un poseur de sol, qu’il soit stratifié, contrecollé ou massif est généralement plus rapide. Le professionnel sait comment préparer au mieux le support, les dimensions et les joints (ex: ragreage), renseignez-vous bien pour ne pas commettre des fautes de débutants. 

Les parquets de type parquet pvc clipsable sont les plus rapide à poser. Si la pose de parquet est rapide cela signifie que pour vous, client, vous ferez des économies. Dans le cas de la pose dite flottante, on renonce à la liaison fixe avec le support. Ainsi, le parquet peut être démonté en cas de déménagement ou d’usure. 

Veuillez noter qu’en règle générale, tous les parquets bois doivent s’acclimater dans leur emballage fermé et s’habituer aux conditions de la pièce.

Que vous optiez pour du parquet, bois ou PVC, vous pouvez toujours poser ces sols de manière flottante. Cela signifie que vous ne devez rien visser, clouer ou coller. Vous assemblez simplement les éléments de pose. Un autre avantage du parquet à clipser est que vous pouvez l’enlever sans problème. Ces produits sont idéaux pour : les appartements en location, les salles de bains et de façon générale toutes les pièces de la maison.  

Pour la pose dite flottante, vous avez besoin d’une isolation phonique et/ou d’un film PE comme protection contre l’humidité pour les supports minéraux. 

Poser un parquet flottant – nos conseils :

Si vous posez vous-même du parquet, bois ou PVC, vous avez besoin des outils suivants, en plus des lames PVC ou bois, de l’isolation phonique ou de la colle à parquet (si besoin) :

  • Cales d’écartement
  • scie égoïne et scie sauteuse
  • tire lame
  • Marteau
  • bloc de frappe
  • Equerre
  • Mètre pliant

1. Pourquoi attendre 48h avant de poser du parquet ?

Acclimatation du parquet

Avant la pose, le parquet bois doit s’adapter à la température et à l’humidité de la pièce. Pour ce faire, les paquets fermés sont stockés pendant 48 heures à l’horizontale dans la pièce où le parquet sera posé. Une température ambiante de 18 à 26 degrés est idéale pour l’acclimatation.

2. Comment démarrer la pose d’un parquet ?

Pose de l’isolation phonique

L’étape suivante consiste à poser l’isolation phonique dans toute la pièce sans chevauchement, c’est-à-dire bord à bord.

3. Pose de la première rangée

  • Quel espace laisser entre le mur et le parquet ?
  • Quel sens pour poser du parquet ?

Mesurez encore une fois minutieusement la pièce. Sur la base des mesures, calculez si vous devez couper la première rangée de parquet en profondeur et en largeur afin que les extrémités latérales et la dernière rangée ne soient pas trop étroites.

Enlevez maintenant les rainures des côtés longitudinaux des planches de la première rangée à l’aide de la scie sauteuse. Placez la première lame avec les côtés rainurés dans un coin de la pièce et glissez des cales d’espacement entre le sol et le mur sur le côté frontal et le côté longitudinal. Avec les cales, vous créez un joint de dilatation qui permet au bois de continuer à travailler après la pose. Posez ensuite la lame suivante contre le côté frontal libre et tapez dessus avec un marteau et une cale de frappe.

4. Mesurer et découper

Mesurez la bonne longueur de la pièce de bordure en retournant l’élément de parquet et en le plaçant contre la lame de parquet précédente, la rainure tournée vers le mur. Pousse la lame jusqu’au mur, place une cale d’espacement entre le parquet et le mur et trace la longueur sur le bois avec une équerre et un crayon. Découpe la pièce de bordure avec une scie égoïne/scie. Lors de la découpe, le parquet est tourné vers le haut. Placez la pièce de rive et les cales d’espacement entre la lame et le mur et serrez le parquet à l’aide d’un fer de traction.

5. Poser des rangées suivantes de manière flottante

Avec le reste de l’élément raccourci de la première rangée, recommencez à poser la deuxième rangée depuis le début. Veillez à ce que les joints frontaux présentent toujours un décalage de 30 à 40 cm par rapport à ceux de la rangée précédente. Continuez à poser de cette manière jusqu’à la dernière rangée.

  • Quand retirer les cales du parquet ?

L’idéal sera d’attendre à minima une heure avant de retirer les cales de dilatation.

Est-ce difficile de poser du parquet ?

La difficulté de la pose dépend de la pièce, bienvenue dans le monde de la rénovation.

Si vous avez une pièce carrée et droite, la pose du sol elle-même est rapide. Une pièce de 25 m² ne devrait pas vous prendre plus d’une journée. De plus, la plupart des parquets sont prêts à l’emploi, vous n’avez donc pas besoin de les huiler ou de les vernir, vous pouvez emménager immédiatement.

Le précieux savoir d’un parqueteur.

Mais en rénovation, toutes les pièces ne sont pas parfaites. Et il est parfois nécessaire d’avoir de nombreuses connaissances, par exemple sur la manière de préparer le sous-plancher. Il peut également s’agir d’une pièce avec de nombreux recoins et niches. Dans ce cas, les connaissances d’un poseur de sol professionnel peuvent valoir de l’or. Et les plinthes sont aussi quelque chose que le profane ne peut souvent pas poser parfaitement, surtout si les murs ne sont pas tout à fait droits. Mais c’est loin d’être impossible 🙂

Pour cela, vous avez besoin d’un parqueteur.

Comme vous venez de l’apprendre, le parquet clipsable peut être posé par vos soins. Il en va autrement du parquet massif. Celui-ci est toujours collé sur toute sa surface. Après la pose, le revêtement de sol est poncé et traité avec un vernis ou une huile. Tout cela requiert une grande habileté manuelle et beaucoup de connaissances. Dans le cas d’un parquet collé, les exigences concernant le support sont également beaucoup plus élevées. Il faut ici tenir compte de différents facteurs : si le support en béton ou en chape est friable, fissuré ou non plane, l’artisan spécialisé doit créer une sous-couche prête à la pose avant la pose du parquet. Cela se fait à l’aide de mastics autolissants ou d’éléments de construction secs tels que des panneaux de particules ou OSB. Si nécessaire, une barrière contre l’humidité doit être installée.

Vous devriez en outre faire appel à un artisan spécialisé si vous optez pour un parquet massif ou un parquet préfabriqué à deux couches (contrecollé) et/ou si vous avez un chauffage au sol. En effet, le collage en plein, le clouage ou le vissage du parquet et des planches dans différents motifs, dans les coins et sous les radiateurs nécessitent une main experte, tout comme le maniement des ponceuses et le traitement de surface final du parquet massif.

Si vous n’êtes pas sûr de la meilleure façon de poser le parquet, n’hésitez pas à vous adresser à nos artisans.